le grand absent

.

Évoquer son prénom est toujours douloureux

Même si j’ai admis qu’il est moins malheureux

Il me faudra du temps pour tarir la douleur

Que son départ soudain a laissé dans mon cœur

 .

Pour toujours il sera l’absent de nos rencontres

Je ne veux l’oublier ou le voir disparaître

Et nous aurons toujours plaisir à l’évoquer

Et faire ainsi revivre nos plus belles pensées

 .

Il me reste à présent photos et souvenirs

Pour tuer mon chagrin mais aussi retenir

Qu’il laisse pour toujours la place de l’ainé

Et personne ne pourra jamais le remplacer

 .

Il me manque tellement souvent je pense à lui

Cette pensée sera en moi toute ma vie

Nous aurions pu encore partager tant de choses

Mais pour lui je ne dois avoir l’air morose.

 .

                                               Leny.

 

 

Aux égladines

.

Charmant petit logis dans la forêt blotti

Une petite maison digne d’une chanson

Perdue elle est juchée au cœur des châtaigniers

Érigée dans le bois elle masque son minois

 .

Mais pointe son museau à deux pas du cours d’eau

Où l’été il est bon de faire des plongeons

Prendre un bain de soleil, faire un petit sommeil

Mais peu d’ombre ne siège et la chaleur te piège

 .

Les heureux retraités vivent ici en paix

De la ville sont partis pour s’installer ici

Vivre en pleine nature accepter la coupure

Et sont les résidents de ce lieu si charmant

.

Simone me reconnaît quand je fais un arrêt

Toujours très avenante avec moi elle plaisante

Henry est plus discret même s’il me remet

Pour ce petit retour me laisse faire un tour

 .

Les souvenirs sont là à chacun de mes pas

Tant j’y ai partagé des heures privilégiées

Ce beau petit endroit fera toujours pour moi

L’objet d’une pensée je ne veux l’oublier.

 .

Leny.

l’usine

.

Après bien de longs mois il reprend le travail

Et c’est avec courage qu’il ouvre ses yeux clos

Car l’usine n’attend pas emballe ses biscuits

A l’heure où nous dormons dans les bras de Morphée

 

Il est un lève tôt ce n’est pas un détail

Il est donc plus facile de s’extraire du lot

Se mettre en condition et partir dans la nuit

Pour embaucher à l’heure commencer à bosser

 

Tâches qui se répètent pour retour au bercail

Marner quatre heures durant et stopper tout palot

Puis quatre heures de plus pour finir un peu cuit

Sa journée de labeur durement méritée

 

Et quelle humilité pour rester dans le rail

Après avoir œuvré en noble camelot

Et connaitre le prix de marchés bien conquis

Une remise en cause se doit d’être opérée

 

A présent il lui faut pour tenir le gouvernail

Que sa santé lui laisse en digne matelot

Pouvoir tenir la barre et rester réjoui

Du cap ainsi franchi mais dur à encaisser

 

Petit frère il aura dans tout son éventail

Appréhendé aussi dans ce denier boulot

La dure condition de ceux qui moins instruits

Travaillent durement pour gagner leurs journées.

 .

Leny.

Baptiste

.

Baptiste, c’est le joker un peu comme au poker

Quand la chance sourit au moment de la partie

Où tu t’attends le moins à faire une belle main

Et peux faire le vœu de remporter le jeu

 .

Un ballon d’oxygène quand nous perdions haleine

Est venu apporter beaucoup de sérénité

Au sein de l’unité qui perdait un peu pied

Vite opérationnel c’était un peu noël

 .

Un gars fort sympathique doublé d’une dynamique

Dont nous avions besoin vous êtes tous témoin

Et nous a apporté avec sa volonté

Sa solution pratique à un moment critique

 .

Facile à côtoyer sait aussi te chambrer

Fait l’unanimité au sein de l’unité

Et même si parfois les piques qu’il t’envoie

Font qu’en même un peu mal il reste très cordial

 .

Baptiste il est boosté car il peut avaler

Quantité de travail sans faire de détail

Il ne se plaint jamais oui mais comment il fait

Certainement son age confère cet avantage

 .

Avec lui nous avions tous deux la même passion

Celle d’apprécier sans jamais abuser

Un breuvage divin oui j’ai nommé le vin

Et avons échangé sur cette affinité

 .

Je parle au passé tu nous a pas quitté

Pourtant prochainement un juste événement

Fera que ton CDD deviendra CDI

Oui car c’est bien pour ça que tu nous quitteras

 .

Un terrible concurrent te propose à présent

De rejoindre ces rangs pour faire maintenant

Des projets dans ta vie divine embellie

Et a su croire en toi nous savons tous pourquoi

 .

Bonne chance pour l’avenir où tu pourras bâtir

un projet ambitieux et n’être plus soucieux

A présent tu mérites et ce à plus d’un titre

Qu’on te prenne au sérieux et ton choix est précieux.

.

Leny.

Certitude

 

 

La bonne éducation est celle que tu as reçue, elle fait pourtant défaut à ceux qui

la réprouve.

Leny.®

Un joli c..

.

Un joli c.. pour moi est une si belle donne

Qui fait toujours l’objet d’une tendre admiration

Je voudrais le croquer telle une belle pomme

ce tourment est le fruit de mon imagination

.

Celles qui le possèdent pourront le reconnaitre

souvent il apparait comme une provocation

chez ces êtres pervers les faisant apparaitre

totalement dévêtues fruit de leur déraison

.

De toutes les rondeurs est la plus belle forme

en effet on ne peut prétendre l’égaler

délice pour les yeux même sous un uniforme

sera toujours pour nous à jamais le préféré

.

Il est aussi une arme pouvant les détourner

de bien des directions ces êtres attendris

il suscite en eux ne pouvant maitriser

ce sentiment confus du fan qui est épris

.

Nous sommes ainsi fait pouvons les admirer

Se souvenant ainsi toujours que des plus beaux

et ne seront jamais comme des êtres blasés

Admireront toujours ce si joli tableau.

Leny.

 

My way with words |
Myblogmag |
Lejardinderoncesdecandy |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les poèmes de Suzon
| atout voyance
| Clausd